Chargement en cours.
Veuillez patienter.

menu

Investissement au Maroc

Accueil Création d'entreprise Investissement au Maroc
Accueil Création d'entreprise Investissement au Maroc

Investissement au Maroc

Posté dans Création d'entreprise par AMDE

La stabilité politique du Maroc n’est plus à l’ordre du jour des débats engagés par les promoteurs étrangers aspirant à investir au Maroc. Le royaume a dépassé ce stade depuis quelques décennies et a fini par dissiper le moindre doute à ce sujet à l’occasion des mouvements de revendications sociales qui ont touché l’ensemble de la région ces dernières années. Le Maroc a en effet renforcé sa démocratie par une réforme de la constitution, approuvée par un référendum à travers les élections législatives de 2011, dans une vision d’équilibre des pouvoirs visant à ancrer le processus démocratique et faisant l’objet de l’unanimité des composantes de la société au Maroc.

Aujourd’hui, le véritable sujet d’actualité que débattent les investisseurs, au-delà de la stabilité économique et politique du Maroc, porte sur la croissance économique explosive du Maroc et les opportunités remarquables que présente son développement qui touchent les aspects législatif, socio-économique et politique offrant un environnement idéal pour l’investissement Maroc.

En effet, le « Guide de l’investissement au Maroc» publié en 2010 par les Nations Unies sur les opportunités et conditions pour investir au Maroc, confirme les forces du royaume que sont :

  • La stabilité politique et l’emplacement géographique stratégique :
  • A seulement 15 kilomètres de l’Europe, le Maroc est un véritable carrefour géostratégique entre l’Afrique, l’Europe, l’Amérique et les pays arabes. Cette situation géostratégique, bordée par l’Atlantique et la Méditerranée se renforce doublement par la multiculturalitéde sa population et la proximité de sa culture avec celle de l’Europe, traduite par la connaissance assez répandue des langues étrangères, notamment le français et l’espagnol. Ainsi, les promoteurs francophones et hispanophones désirant engager uninvestissement Maroc peuvent être parfaitement rassurés;

  • La libéralité de son économie et les perspectives de développement :
  • Les progrès structurels et économiques enregistrés par le royaume depuis les années 1980 ont effectivement renforcé sa stabilité macroéconomique grâce notamment à la maîtrise de l’inflation, à un excédent de la balance des paiements et à l’évolution des rendements du secteur du tourisme et des secteurs des investissements étrangers directs.

    Les différents traités et conventions en termes d’échange commercial et de libre-échange consolident davantage l’intégration du pays dans l’économie mondiale. Par conséquent, le pourcentage d’ouverture de l’économie nationale, qui était de 51,2% en l’an 2000, est passé en 2007 à 62,4% ce qui justifie l’amélioration du niveau de vie et la réduction des disparités sociales et régionales;

  • La cohérence de la stratégie d’investissement Maroc :
  • Parce qu’autrefois le Maroc était dépendant des conditions climatiques faisant de son épanouissement économique une fonction de son rendement agricole, le Maroc a concentré ses nouvelles stratégies d’investissement sur d’autres secteurs non agricoles constituant une forte valeur ajoutée et à fort potentiel d’emploi.

Ceci dit, un promoteur ambitionnant d’investir Maroc se retrouve rassuré quand ces déclarations proviennent d’une institution universelle comme les Nations Unies.

 

22 Jun, 15

 

 

Articles similaires

Découvrez nos Packs et réglez en ligne. Tarifs & Commande